Promenade au Château de la Dauphine

promenade-au-chateau-de-la-dauphine

Anciens favoris de la famille royale au temps de Louis XV, les vins de Fronsac font partie du terroir viticole bordelais dont les vignes se situent plutôt vers le Libournais. Le Château de la Dauphine m’a ouvert ses portes pour en connaître un peu plus sur ces vins de caractère.

La visite du Château

Je me suis donc rendue mi-octobre à Fronsac pour une dégustation des crûs du Château de la Dauphine autour d’un jeu d’arômes et de saveurs. Au fil de la route, je savoure d’avance cette expérience et j’ouvre grand les yeux devant les paysages et les domaines viticoles de la région qui ne passent pas inaperçus étant donné que, coïncidence, les Portes Ouvertes des domaines du Fronsac se déroulent en ce moment-même. Marion, la responsable œnotourisme du château, nous accueille avec l’agréable surprise d’avoir les lieux rien que pour nous en cette matinée ensoleillée.

blogchateaudauphine-parc

La visite commence par le vignoble qui s’étend sur 53 hectares. En observant le domaine de l’entrée du parc, nous comprenons le coup de cœur de Jean Halley pour son projet de restauration et de développement du potentiel du Château de la Dauphine (le domaine a été racheté depuis peu par une autre famille française).

blog-chateaudeladauphine-montage

Des produits issus de l’Agriculture Biologique

J’accorde désormais beaucoup d’importance à la qualité des produits que j’achète et à ma grande surprise, la démarche du Château de la Dauphine est de proposer des vins de qualité en respectant les principes de l’agriculture biologique, à savoir l’absence de traitement chimique et le retour à une agriculture manuelle (labourage, cueillette). J’ai également découvert ce qu’est la biodynamie puisque l’équipe de Château met en place une culture de la vigne respectant les cycles de la nature selon le calendrier lunaire pour améliorer la production tout en respectant la nature.

blogchateaudauphine-5010

Le domaine est également est un grand précurseur dans les technologies de pointe du traitement des grappes et de la vinification puisque certaines techniques comme le « double tri mécanique et manuel » ou le « cuvier circulaire avec gestion gravitaire du raisin » ont été élaborées par le Château de la Dauphine (et copiées par la concurrence ensuite, forcément). C’était en tout cas impressionnant de voir la conjugaison entre les techniques modernes de fabrication du vin et le savoir-faire ancestral des viticulteurs et maîtres de chai.

blogchateaudauphine-cuvelier

Dégustation du Château de la Dauphine et du Delphis de la Dauphine

Lors de l’atelier d’olfaction, Marion est partie sur 2 vins différents : le Château de la Dauphine qui est un vin plutôt élégant à base d’arômes de fruits noirs épicés, et le Delphis de la Dauphine, plus gourmand. La dégustation s’est fait sur 3 millésimes différents : un Château de la Dauphine 2010 et 2012 et un Delphis de 2014. Tout l’atelier résidait dans le fait de se familiariser d’abord avec des senteurs que l’on peut retrouver dans le vin : réglisse, truffe, cassis, violette, poivre, etc… Très déstabilisant car je pense que nous avons l’habitude des senteurs édulcorés dans notre quotidien et « avoir du nez » n’est pas forcément une chose facile.

Ensuite, le meilleur moment fut de s’initier aux techniques de la dégustation : reconnaître un vin jeune d’un vin plus âgé, apprécier les différentes étapes de la dégustation, reconnaître les différences entre chaque crû et… choisir son préféré.

blog-chateaudeladauphine-montage_2

J’ai pour ma part jeté mon dévolu sur le Château de la Dauphine 2012 qui m’a sacrément plu car c’est un Bordeaux de caractère mais qui a malgré tout une finesse en bouche assez agréable et différente des crûs plus astringents dont j’ai l’habitude (sûrement dû à son millésime). Son seul défaut est qu’il monte vite à la tête donc à consommer avec modération.


Je remercie Marion pour sa disponibilité et sa gentillesse durant la visite car j’ai vraiment passé un moment privilégié et en toute simplicité, ainsi que toute l’équipe du Château de la Dauphine pour m’avoir ouvert leurs portes et partagé un peu des secrets de leurs doux breuvages.

Si vous voulez plus d’informations ou venir vous aussi faire un atelier de dégustation, RDV sur le site du Château de la Dauphine.

Avez-vous déjà eu l’occasion de goûter un vin de Fronsac ? Si oui, lequel ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaire

  1. Ho quelle visite cela devait être 😀
    Très chouette cet article, cela donne envie, nous ne connaissions pas ce site culturel !

    XOXO LOVE,
    Anthony & Noémie
    notrecarnetdaventures.com
    Sur le blog dans notre dernier article, on découvre ce que c’est qu’une friperie avec une interview !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation