Qui sont les échoués ?

Ce que j’aime le plus en participant au Match de la Rentrée Littéraire de Priceminister, c’est de ne pas savoir à l’avance si je vais aimer ce que je vais lire, et d’avoir la jolie surprise de découvrir un écrivain, une plume, une histoire… L’an dernier, j’ai été déçue par mon choix. Cette année, j’ai dévoré le roman en quelques heures seulement.

Je ne connaissais pas du tout l’auteur, Pascal Manoukian, journaliste et écrivain, qui se sert de son travail de reporter en zones de conflits pour alimenter ses romans et qui le fait plutôt bien. Bizarrement, après avoir été au cinéma pour Nous 3 ou rien, je suis tombée sur une lecture qui parle de fuir un pays en guerre ou en ruine, au péril de sa vie, pour la sauver.  Parfois, il n’y a pas de hasard…

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Nous 3 ou rien

Cette chronique ciné vient à point nommé pour se sensibiliser à la problématique actuelle des réfugiés politiques et de ceux qui fuient la guerre. Une pensée de compassion pour ceux qui vivent tous les jours des drames tels que nous en avons connu en France ce vendredi 13 novembre 2015.

Nous 3 ou rien

Je suis allée voir ce film en sachant par avance que j’allais être touchée, au vu des critiques positives qui fleurissaient sur Internet. J’y suis allée par curiosité, l’envie de connaitre l’histoire de Kheiron, aka Nouchi (son surnom issu de son vrai prénom), ce personnage un peu barré de la série Bref. J’y suis allée aussi parce que je ne me lasse jamais d’admirer la beauté de Leïla Bekhti.

Ce film plonge à l’intérieur des tripes. De celles du personnage paternel incarné par Kheiron qui se bat pour ses idées, de celles d’un peuple opprimé par un dirigeant et qui veut reprendre le droit à la parole ; les nôtres aussi car c’est un film qui retourne, car le spectateur sait que tout ce qu’on lui raconte s’est passé un jour. Les affrontements, l’emprisonnement, la torture, la fuite, la mort des proches parce qu’on ne veut pas se taire, la peur de se faire prendre, l’envie de s’en sortir sans renoncer aux idéaux que l’on défend et la survie quand le milieu où l’on se trouve nous est hostile, que ce soit en Iran ou en France.

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tout sauf la guerre.

portrait coeur chocolat

Cela faisait 2 jours que je rêvais de la guerre.

La première nuit, je me cachais dans la maison de mes grands-parents avec ma famille, en regardant par la fenêtre les maisons voisines se faire bombarder. La deuxième nuit, j’avançais avec d’autres filles, masquée sous des écharpes, pour prendre un avion et fuir mon pays.

Je n’aurais jamais imaginé que mes rêves seraient la prémonition des drames dont j’ai été spectatrice via la lucarne télévisuelle de mon salon, cette soirée du 13 novembre 2015, alors que j’étais complètement déconnectée à refaire un monde de paix et de communauté avec ma kiné magique, dans mon salon, un verre à la main.

Ces images de haine et de violence m’ont rappelé les discussions avec une amie il y a 3 semaines, pendant nos vacances au bout du monde, sur les stratégies des terroristes pour s’infiltrer au sein de notre paix, dans tous les pays du monde, pour pouvoir ensuite la déchirer sans état d’âme. Nos paroles m’avaient fait froid dans le dos et laissé un goût amer dans la bouche car je savais qu’elles contenaient une grande part de vérité. L’horreur n’a pas de limite et ne recule devant aucun stratagème.

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Découvre la ville de Bordeaux grâce à Malesan

Malesan concoursJe me souviens de ma première gorgée de vin. J’étais haute comme 3 pommes et intriguée par ce breuvage que buvait toujours mon papa à table. Il m’a fait tremper les lèvres pour satisfaire ma curiosité et j’ai fait une telle grimace qu’il a éclaté de rire en m’expliquant que ce n’était que les grands qui aimait ça. J’ai bien grandi et même si je suis loin d’être une professionnelle en la matière, j’aime découvrir de nouveaux crus pour accompagner mes recettes et déguster un verre de vin pour l’apéritif (le rouge à ma préférence).

Ma culture vinicole s’agrandit au fur et à mesure puisque je vis désormais dans une région entourée de vignes et de châteaux de renom et aux millésimes reconnus. Je prends plaisir à découvrir de nouveaux arômes et à m’offrir de temps en temps l’expérience d’une bouteille de vin de qualité. Je suis même offert le luxe il y a 2 ans une après-midi dégustation à St-Emilion, à quelques kilomètres de Bordeaux (mais je n’ai jamais réussi à sentir sur mon palais la saveur de pin dont on me parlait).

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !

De la vie sur les murs grâce aux stickers muraux

Stickers muraux idées

La grande mode de la déco scandinave a tendance à laisser les murs immaculés tels quel dans chaque maison voulant appliquer ce style, avec un peu de bois et de pastel en décoration pour venir égayer le tout. Mon appartement est dans cette veine, c’est même un peu pour ses murs blancs que je l’ai choisi. Les murs blancs, c’est facile, on peut changer de meubles quand on veut, toutes les couleurs peuvent s’assortir avec le blanc en arrière plan. Seulement, depuis mes soucis de santé, ce côté « hôpital » me sort un peu les yeux : j’ai envie de plus de folie, de dynamisme, de ma personnalité dans mon nid douillet.

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !

La folie des magnets

Coffret magnet Carteland

Ils recouvraient le frigo de ma grand-mère, en forme de fruits et de légumes et on s’amusait à les déplacer pour inventer une histoire. Il y a ensuite eu les régions de France à collectionner dans les paquets de cordons bleus (on tombait toujours sur les même, l’arnaque). Et puis, il y a eu ceux qui sont rentrés dans ma maison, des souvenirs de voyages qui se rappellent à moi chaque fois que je vais prendre une Danette pour le dessert.

Qu’ils soient kitch ou humoristiques, qu’ils soient là juste en décoration ou pour punaiser l’emploi du temps du petit dernier qui rentre en 6ème, les magnets s’invitent dans chaque maison ou presque. Amoureuse des photos, j’ai craqué sur la customisation de magnets au format Polaroid pour imprimer quelques photos stockées dans mon iPhone et les afficher dans ma cuisine. Quelques photos de moi (je suis mégalo) mais aussi de ceux que j’aime et qui affichent de grands sourires, saupoudrés de leit-motiv glanés sur Pinterest. De quoi te donner la patate dès le petit déjeuner.

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jamais sans mon téléphone

Vintage phone

Ce week-end, durant un jeu de société pour apprendre à mieux se connaître, on m’a demandé « de quel objet ne pourriez-vous plus vous passer ? ». J’avais la réponse en 3 millièmes de secondes : mon téléphone ! J’ai mon smartphone greffé 90% à ma main. Je l’utilise comme agenda, pour consulter mes mails, pour aller 42 fois par jour sur Facebook, Instagram, Twitter. Je joue compulsivement à Happy Street depuis des années lumières, je vide mon dressing sur Ebay et Vinted et je me détends avec mes applications de méditation (Petit Bambou et HeadSpace pour info). On me reproche régulièrement d’y être trop collé mais c’est un automatisme dont j’ai du mal à me défaire, même une fois dans mon lit (totalement déconseillé pour les gens qui ont du mal à s’endormir) (comme moi).

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le restaurant du Lac, un coin de paradis à Mimizan

Restaurant du Lac Mimizan gastronomieIl y a de ces invitations qu’on ne peut refuser, qui ont quelque chose de magique qui résonne à nos oreilles. Et des moments qu’on voudrait qu’ils durent encore plus longtemps. C’est de cette façon que j’ai pu découvrir il y a quelques semaines la jolie région landaise et un petit coin de paradis qui s’y cache, près de Mimizan.

Le restaurant du Lac est une vraie invitation à se ressourcer. On y ressent le calme, loin de la ville, et la vue sur le lac apaise l’esprit. Et l’énoncé du programme ne laisse aucun doute sur les plaisirs gustatifs qui nous attendent.

Ce restaurant est tenu par le chef Piniello qui a repris les rênes de ce lieu laissé à l’abandon pour proposer différents menus concoctés avec des produits de très belle qualité, accompagnés de plantes et d’aromates directement cultivés sur place. Sébastien Piniello est devenu chef en vrai autodidacte, après une carrière dans l’armée, et il transmet avec ferveur sa passion de la gastronomie, de ses saveurs et de ses couleurs. Son équipe partage les mêmes valeurs et c’est avec plaisir qu’ils nous ont tous raconté un peu de leur passion pendant notre visite en cuisine, avec un cours en accéléré pour découvrir quelques petits secrets d’orfèvre.

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Prendre la plume

diy-painted-feathers-4C’est désormais une habitude d’exorciser mes sentiments sur le papier. J’ai des carnets qui trainent un peu partout et pour tout et un « journal intime » pour mettre à plat mes sentiments les plus lourds, pour les décortiquer, les comprendre et les laisser vivre en dehors de moi. C’est donc assez naturellement que la solution pour faire le deuil de ma maman s’est imposée à moi, avec l’idée d’écrire toute l’histoire de cette perte pour pouvoir apprivoiser chaque sentiment qui s’est emparé de moi depuis lors. Et pour arriver à lui dire vraiment au revoir.

J’ai commencé à écrire cette histoire sur mon lit d’hôpital, pendant mon séjour longue durée chez les éclopés, mais le sujet ne prêtait pas forcément à sourire et j’ai abandonné au bout de quelques pages pour ne pas entraver psychologiquement ma guérison. Ensuite le quotidien est revenu en-crasser ma tête et ma plume (et ma motivation). Et puis est venu le concours Au Féminin qui a permis à Virginie de se jeter dans le grand bain. Et je me suis dit que c’était l’occasion d’écrire un des chapitres de l’histoire de ma perte maternelle pour participer, et qui sait, être encouragée à écrire le reste.

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les vacances au camping

Camping Les Bois de Chatelas - Bourdeaux (26) - YELLOH VILLAGE 2014

Celui qui n’a jamais eu la chance de passer des vacances au camping a loupé des tonnes de souvenirs plus drôles les uns que les autres. Les soirées à thème, l’élection de Miss Camping, le premier coup de foudre avec le barman (Yann si tu passes par là…), les copains pour qui on pleure quand vient la fin des vacances…

Mes plus beaux souvenirs de vacances se sont déroulés à l’adolescence, le jour où mes parents ont eu la bonne idée de retourner à Port Barcarès en choisissant l’option camping en mobil-home. L’image du beauf en galère pour planter sa tente avec le rouleau de papier toilette à la main était bien loin. Dans ma mémoire, il s’agissait plutôt de vivre dehors plutôt que dedans, de se remplir le ventre de tomates fraîches et de melon, de prôner la sieste en début d’après-midi, d’aller faire les imbéciles dans la piscine et de choisir sa plus jolie tenue pour aller danser le soir.

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !